Bienvenue au site web du PLMI !

La situation de la santé de la mère, du nouveau-né, de l’enfant et des ado-jeunes demeure préoccupante dans plusieurs pays. Elle interpelle la communauté internationale et les communautés nationales, à mutualiser les efforts autour de la lutte contre la mortalité maternelle, néonatale et infanto- juvénile.

Au Cameroun, le Gouvernement à travers, le Programme National Multisectoriel de Lutte contre la Mortalité Maternelle et Infanto-juvénile (PLMI) met en cohérence les actions de différents partenaires - publics et privés, techniques et financiers, société civile, communautés et familles - en vue d’améliorer la situation. 

Aussi, la mise en place de ce site participe du souci de l’atteinte de cet objectif, par une communication adaptée mettant des informations adéquates à la disposition de tous. Ce portail se veut également une plateforme de renseignement sur le PLMI, ses orientations stratégiques et opérationnelles et ses actions. Il est une vitrine, ouverte sur des thématiques de santé sexuelle et de reproduction et aux documents de référence.

Consultez et faites consulter !

Car, c’est de la mobilisation de tous, hommes, femmes, enfants, adolescents, jeunes et moins jeunes, que dépendra l’atteinte de l’objectif visé.

Alors ! Tous ensemble, mettons fin aux décès maternels, néonataux et infanto-juvéniles évitables!

UNSDGLogo2016FR

Objectif 5 : Parvenir à l’égalité des sexes et autonomiser toutes les femmes et les filles

8901 7 photoshare ret

5.3 : Éliminer toutes les pratiques préjudiciables, telles que le mariage des enfants, le mariage précoce ou forcé et la mutilation génitale féminine.

Selon les estimations, 133 millions de filles et de femmes ont subi une forme de mutilation ou d’ablation génitale féminine dans 29 pays d’Afrique et du Moyen-Orient où cette pratique néfaste est la plus courante, avec un risque élevé de saignement prolongé, d’infection (y compris le VIH), de complications lors de l’accouchement, de stérilité et de mort.

Lire plus

photo: © 2012 Rachel Witter/Johns Hopkins University School of Nursing, Courtesy of Photoshare