La fistule obstétricale

Qu’est ce que la fistule obstétricale ?

La fistule obstétricale est une communication crée entre les voies urinaires de la femme (la vessie et l’urètre) et le vagin d’une part et/ou entre la voie digestive (le rectum) et le vagin d’autre part entrainant une absence totale de contrôle des urines et des selles par la victime. Elle se caractérise par une incontinence urinaire et/ou fécale chronique.

Qu’est-ce qui cause la fistule obstétricale ?

La fistule obstétricale est causée généralement par un accouchement anormalement prolongé et difficile, le plus souvent sans l’assistance d’un personnel médical qualifiée donc ne bénéficiant pas des soins obstétricaux appropriées. La pression constante de la tête du bébé sur le bassin de la mère, interrompt l’apport du sang dans les tissus mous qui entourent la vessie, le rectum et le vagin, entrainant une mort de ces tissus, qui lorsqu’ils tombent laissent la place à une communication anormale encore appelée fistule.

Quels sont les différents types de fistules obstétricales et leurs manifestations ?

Les fistules génito-urinaires

  • Les fistules véesico-vaginales : forme la plus fréquente, la communication se situe entre la vessie et le vagin ;
  • La fistule urètro-vaginale : la communication se situe entre l’urètre et le vagin ;
  • La fistule utero- vaginale : la communication se situe entre l’utérus et le vagin.

Les fistules genito urinaires se manifestent essentiellement par une perte continue d’urines (incontinence urinaire) associée à une odeur désagréable entrainant des lésions génitales dermatologiques à types d’ulcérations au niveau de vagin et de la vulve et l’obligeant à porter constamment des garnitures et à les laver plusieurs fois par jour.

Les fistules recto vaginales 

La communication se situe entre le rectum et le vagin entrainant les pertes permanentes de selles par le vagin. Elles se caractérisent par la présence permanente de matières fécales dans le vagin. Des gaz d’odeur désagréable s’échappent sans que la femme puisse se contrôler.

Les fistules mixtes

Il s’agit d’une forme génito-urinaire associée à une fistule recto vaginale.

Où rencontre t- on des cas de fistules obstétricales au Cameroun et comment les prévenir ?

La fistule obstétricale serait surtout présente dans les pays où l’accès universel aux soins  maternels est faible. En 2004, une étude a révélé des cas de fistules obstétricales dans les régions du Nord et l’Extrême- nord, régions qui se distinguent par des  contextes socioculturels  très favorables aux mariages précoces conduisant à des grossesses précoces. Elles sont également caractérisées par une sous-utilisation des services de santé maternelle.

Quelles sont les conséquences de la fistule obstétricale ?

Les fistules obstétricales sont une atteinte à la dignité de la femme avec des effets néfastes sur la vie sociale et l’état de santé de la femme. La victime ne contrôle plus l’émission de ses urines et/ou ses selles engendrant une souffrance physique, psychologique et sociale. Il s’agit :

Sur le plan physique et médical, de :

  • L’incontinence d’urines et/ou de gaz et de matières fécales ;
  • Des lésions dermatologiques vulvaires et périnéales ;
  • Des infections urinaires voir rénales ;
  • Des fuites urinaires constituant un handicap sérieux lors des rapports sexuels.

Sur le plan psychologique et social de :

  • La mauvaise odeur gênant la femme elle-même et son entourage ;
  • L’humiliation et le rejet dus aux mauvaises odeurs ;
  • La stigmatisation ;
  • L’inconfort ;
  • Le sentiment de honte et d’isolement ;
  • Les répudiations abusives ;
  • Le bannissement en fonction des croyances socioculturelles.

Que fait-on au Cameroun pour éradiquer la fistule obstétricale?

En vue de trouver une solution à ce problème le Gouvernement du Cameroun a privilégié une démarche participative et intersectorielle en s’attaquant aux mariages précoces, aux maternités précoces et à la faible fréquentation des services de santé de la reproduction. En partenariat avec l’UNFPA et d’autres partenaires, il mène des actions de prévention et de traitement de la fistule obstétricale à travers une stratégie nationale élaborée à cet effet.

Parmi ces actions, on peut citer :

A titre préventif :

  • La mise à disposition des formations sanitaires  d’un personnel qualifié, suffisant et bien réparti ;
  • L’équipement des formations sanitaires notamment en ce qui concerne les soins obstétricaux et les références vers les grands hôpitaux en cas de complications ;
  • La promotion et l’amélioration de l’accès à la planification familiale à toutes les femmes qui souhaiteraient la pratiquer ;
  • La sensibilisation des hommes sur la nécessité d’accompagner les femmes dans le processus de planification familiale ;
  • La sensibilisation et le plaidoyer contre les mariages et maternités précoces.
  • La lutte contre les causes sociales des fistules obstétricales (illettrisme des filles, pauvreté, pratiques traditionnelles néfastes) car plus une fille est instruite, plus elle est autonome, contrôle sa sexualité et retarde l’âge de son premier accouchement.

Au plan curatif, il s’agit :

  • Du traitement chirurgical par la fermeture des orifices anormaux créés lors de l’accouchement compliqué 
  • Des soins post opératoires y compris le suivi médical appropriés sont assurés pour garantir la réussite de l’intervention ;
  • De l’accompagnement psychosocial des femmes ayant été traitées notamment par des appuis pour leur réinsertion dans leurs communautés.

Par ailleurs, la Journée Mondiale de Lutte contre la Fistule Obstétricale se commémore le 23 mai de chaque année, conformément à une résolution de l’Assemblée Générale des Nations-Unies en date du 20 décembre 2012. Elle fait l’objet ces dernières années d’une célébration conjointe Ministère de la Santé Publique et Ministère de la Promotion de la Femme et de la Famille.


Sources :
MINPROFF ; MINSANTE ; cameroon.unfpa.org